Quelques recettes simples de lactofermentation, des légumes fermentés.

Maintenant que nous vous avons expliqué le concept de la lactofermentation, maintenant que vous êtes super motivés, maintenant que nous avons compris le principe et que nous avons les base pour débuter la lactofermentation, il est temps de voir ensemble quelques recettes. Commençons par les légumes de saison. Voici quelques exemples de recettes de légumes fermentés simples et pratiques. Des ingrédients faciles à trouver et des aliments fermentés pour agrémenter joyeusement ses repas.

Renforcer sa flore intestinale, faire le plein d’enzymes qui facilitent le travail digestif, c’est possible avec des recettes piquées à nos grands-mères. On peut utiliser presque tous les légumes en lactofermentation : cornichons, haricots verts, choux, champignons, tomates, radis …

Pour préparer son mélange d’eau bouillie salée (on fait chauffer 1 litre d’eau avec deux grosses cuillerées à soupe de gros sel). L’idéal est d’utiliser des légumes bio ou issus de sa propre production et un bocal de fermentation prévu à cet effet. On se fait plaisir et on fait plaisir à son organisme !

lactofermentation maison

Les plus connus, les cornichons

On enlève les petits picots présents sur les cornichons, on les lave et on les sèche dans un torchon.

On les pique et on les laisse mariner dans du gros seul pendant une journée ou on les place directement dans un bocal.

On ajoute dans le bocal à cornichons au choix : graines de poivre, laurier, branche d’estragon, ail ou petits oignons

On recouvre de vinaigre blanc ou d’eau bouillie salée.

On attend 3 semaines à 3 mois avant de  déguster

Les plus aimables, les carottes

On lave ou épluche et on râpe les carottes.

On tasse et on recouvre d’eau bouillie salée que l’on a fait refroidir.

On attend 3 semaines avant de déguster

Les radis, c’est parti !

On lave les radis et on leur coupe la queue à ras

On tasse et on recouvre d’eau bouillie salée que l’on a fait refroidir

On ajoute au choix : ciboulette, persil, petits oignons

On attend 3 semaines avant de déguster

On les consomme dans des salades, à l’apéritif …

Chauds ou froids, Les haricots verts

On lave les haricots vert, on les équeute et on les fait blanchir

On les rince aussitôt à l’eau froide pour éviter qu’ils ne continuent à cuire et pour qu’ils garde leur couleur.

On tasse et on recouvre d’eau bouillie salée que l’on a fait refroidir.

On attend quelques semaines pour les consommer.

On les mange froids en salade ou chauds revenus dans un peu de beurre ou de crème.

Et les tomates ?

On lave les tomates ou tomates cerises.

On les pique avec une aiguille ou la pointe d’un couteau.

On recouvre d’eau bouillie salée  que l’on a fait refroidir.

On ajoute au choix : basilic, origan, thym, de petites gousses d’ail.

On attend 3 semaines avant de consommer. Le risque avec les tomates c’est qu’elles ne deviennent acides avec le temps. On choisi donc des tomates bien mures et on n’attend pas trop longtemps avant de les déguster.

On peut les ajouter dans une sauce tomate, les consommer dans un plat chaud ou froides dans une salade.

A vous les aliments fermentés et légumes variés

Alors maintenant que vous avez compris le principe, vous avez vu c’est très facile à condition d’avoir le bon bocal de fermentation. Vous pouvez choisir le légume qui vous convient et même inventer des mix carottes-choux ou carottes-celeri.

bocal-lactofermentation facile

Le bocal de fermentation 1 l et son couvercle utilisant le système SteriLID

Le bocal de fermentation et son couvercle utilisant le système SteriLID

Retrouvez très prochainement sur notre blog de nouvelles recettes de préparations d’aliments fermentés et d’utilisation de fruits et légumes fermentés dans des plats.

 

Comments

  1. Loulotte says

    J’ai tellement envie de tenter l’aventure – pour toute ma famille – je sens que je dois commander des bocaux spéciaux

    • Mymy says

      Bjr.
      Sans commander « les bocaux spéciaux » vantés sur cette page, vous pouvez utiliser les bocaux de récupération de confiture ou les gros bocaux avec joint en caoutchouc qu’utilisaient nos grands-mères, type Le Parfait. Quelquefois en vente dans les brocantes pour 1 ou 2 €.
      A vous de voir.

Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *